SEO et Netlinking

Le Netlinking a du souci à se faire : La nouvelle mise à jour Google

Référencement naturel – SEO

À retenir

Lancée le 26 Juillet 2021, la mise à jour Google Link Spam s’est achevée le 24 Août.

Cette mise à jour impacte le Netlinking.

Adapter votre stratégie d’acquisition de backlinks, en conséquence, est de mise !

Date

Août 2021

Après Page Experience et le Core Update, Google continue sur sa lancée et sort une nouvelle mise à jour : Link Spam Update ! Lancée le 26 Juillet 2021, cette mise à jour des algorithmes Google s’est achevée le 24 Août. Elle concerne une pratique bien connue du SEO : le Netlinking.

La guerre est donc déclarée entre Google et l’acquisition de liens entrants ? Business Aptitude vous propose, dans cet article, de revenir sur cette actualité du moteur de recherche américain. Que contient précisément cette mise à jour ? Faut-il arrêter l’acquisition de liens entrants ? Quel impact pour votre stratégie SEO ? Comment survivre à cette update ? Ces questions ne resteront pas sans réponse : nous vous expliquons tout ! Découvrons alors sans plus tarder ce que nous réserve Google.

google-link-spam

Link Spam Update par Google : de quoi s’agit-il concrètement ?

C’est une rumeur qui fait déjà du bruit, depuis 2 ans, dans le milieu du SEO : c’est bientôt la fin du Netlinking ! Véritable marronnier, cette rumeur revient régulièrement. Mais cette année est-elle la bonne suite à la dernière mise à jour des algorithmes Google ? Les agences d’acquisition de liens entrants vont-elles mettre la clef sous la porte ? Devons-nous faire une croix sur toute une partie de notre stratégie SEO ? Ne nous emballons pas trop vite et découvrons plutôt ce qu’est concrètement Link Spam Update.

Est-ce le retour de l’historique algorithme Penguin de Google ?

Bien connu en SEO, le Netlinking a connu son heure de gloire au début des années 2010. L’acquisition en masse de liens entrants faisait rage à cette époque. À un tel point, que l’ombre d’un algorithme, pour nettoyer l’index du géant américain, planait au-dessus des SERP’s…

google-penguin-1-2-1024x684

À force de pratiques douteuses abusives, Penguin a bien fini par débarquer en 2012. Le référencement naturel français n’a alors plus jamais été le même, puisqu’en effet cet algorithme a changé beaucoup de choses.

Que les spammeurs et “black hats” tremblent, Google venait de frapper un grand coup ! Depuis, les backlinks de faible qualité impactent le SEO des sites web. Ce qui a, par la suite, donné naissance au célèbre “Trust flow” de Majestic mesurant la qualité de vos liens entrants. Depuis 2020, le débat de l’acquisition de liens entrants fait son retour. Google a finalement pris le problème à bras-le-corps avec sa nouvelle mise à jour : Link Spam.

Finalement, quels sont les changements apportés par cette update ?

Est-ce la fin du guest blogging ? Devons-nous désormais mettre chacun de nos liens sortants en nofollow ? Faut-il désavouer chacun de mes liens entrants ? Et quid des sites dont le modèle économique repose sur les liens sponsorisés ? Avant de pointer du doigt Google Link Spam, Business Aptitude vous propose d’apprendre à mieux connaître cette mise à jour.

Que dit précisément Google ?

Dans le cadre de nos efforts continus pour améliorer la qualité des résultats de recherche, nous lançons aujourd’hui un nouveau changement dans la lutte contre le spam de liens – que nous appelons la “link spam update”. Cette mise à jour de l’algorithme, qui sera déployée au cours des deux prochaines semaines, est encore plus efficace pour identifier et annuler le spam de liens de manière plus large, dans plusieurs langues. Les sites qui participent au spam de liens verront des changements dans la recherche, car ces liens sont réévalués par nos algorithmes.

La guerre aux spams est déclarée ! Google compte annuler les liens de faible qualité considérés comme spam. Cela ne vous empêche donc pas de recourir à l’acquisition de liens entrants ou de créer des liens sponsorisés, mais ces derniers ne seront plus pris en compte par l’algorithme de Google. On parle ici de liens douteux, alors pas de panique ! Il est fort probable que dans la plupart des cas, ces liens peu fiables ne vous apportent pas (ou quasiment pas) de trafic.

Et concernant les liens sponsorisés ?

Google demande aux sites d’ajouter des attributs dans leurs balises “a href”. L’objectif ? Identifier les liens commerciaux ! Le moteur de recherche américain cherche à dévaloriser l’impact – et donc la prolifération – de ces liens. La visibilité des sites dont le modèle économique repose sur l’affiliation et la vente de liens sponsorisés risque donc de baisser. Et dans ce cas de figure, une action automatique des crawlers peut être mise en place. Mais Google joue les gros bras et indique également qu’une action manuelle pourrait intervenir ! Plutôt diabolique n’est-ce pas ? Cela n’est pas sans raison. Si Google n’interdit pas de créer des liens, ni de monétiser son site : il souhaite tout de même avoir le contrôle ! Les revenus des liens sponsorisés échappent à Google et tendent également à favoriser un certain concurrent : Amazon. Depuis quelques années, bon nombre de sites naissent pour unique but de vivre de l’affiliation. Amazon facilite cette technique commerciale et certains sites web n’ont pour seule vocation que d’attirer des utilisateurs pour leur pousser des liens d’affiliation d’Amazon. En outre, Google conseille d’éviter l’échange, la vente ou l’achat de liens et de privilégier la création de liens naturels ou l’achat de liens sponsorisés via Google Ads.

Le Netlinking c’est mal ? Le guide de survie ultime à cette update

Vous l’aurez compris, ce n’est pas vraiment la fin de l’acquisition de Backlinks. Autorisé mais pénalisé, que faut-il donc faire pour survivre à cette cruelle mise à jour ? Business Aptitude vous donne quelques conseils pour passer à travers les mailles de Google Link Spam.

Alors comment faire du référencement naturel, en 2021, tout en préservant votre site de cette mise à jour ?

  • Privilégiez le contenu !

Vous connaissez le célèbre adage du SEO : CONTENT FIRST. Rien ne remplace l’optimisation éditoriale de vos pages, veillez donc à faire du rédactionnel votre priorité pour grimper dans les SERP’s. Des pages au contenu étoffé auront toujours un impact plus fort qu’une page non optimisée aux mille et un domaines référents !

  • Ajoutez des attributs dans vos balises A href.

L’attribut “rel=” est votre ami et Google le conseille ! Cet attribut sert à identifier les liens créés dans vos pages. Vous avez toujours le droit de créer des liens d’affiliation et sponsorisés, si toutefois vous ne spammez pas votre site de ces liens. Alors utilisez l’attribut rel=”sponsored” pour ce type de liens. Vous souhaitez créer un lien utile, pour vos utilisateurs, dans votre article ? Pour que celui-ci n’impacte pas le trafic de votre site web, utilisez l’attribut rel=”nofollow” ! Celui-ci indique à Google qu’il ne faut pas suivre ce lien, et donc ne pas lui attribuer de puissance SEO.

  • Désavouez vos liens douteux et de faibles qualités !

Précédemment, dans cet article, nous évoquions le Trust Flow de Majestic. Cet indicateur est un bon outil pour évaluer la qualité de vos liens. En désavouant vos liens de très faible qualité (TF de 0) ou venant de sites douteux, vous vous assurerez de ne pas être bientôt pénalisé par Google Link Spam.

  • Achetez, ou échangez, des liens de bonne qualité.

Ces liens coûtent évidemment plus cher, mais les choisir vous évite de gaspiller votre budget Backlinks en vous faisant pénaliser. Privilégiez donc l’achat de liens entrants issus de sites au Trust Flow élevé et vérifiez minutieusement la qualité de ces liens, et de leur contenu rédactionnel, lorsqu’il vous est délivré.

  • Procédez à l’acquisition de liens entrants avec parcimonie.

Cette mise à jour des algorithmes sanctionne les spammeurs ! Faites donc attention à acquérir vos liens entrants de façon subtile. La parcimonie et la régularité sont de mise, ne vous précipitez pas à acheter vos liens entrants par dizaine sur une semaine, puis à ne plus rien faire pendant plusieurs semaines. Le nombre de liens entrants que vous pouvez acquérir dépend également de la taille de votre site et de sa popularité aux yeux de Google. Si vous possédez un petit site vitrine de quelques pages qui génère peu de trafic et que vous obtenez plusieurs dizaines de liens entrants sur une courte période, cela pourrait alerter les algorithmes.

Les experts du SEO à Lille de Business Aptitude vous accompagnent

Votre trafic devrait donc survivre à cette nouvelle mise à jour. La succession d’updates peut néanmoins affecter vos statistiques. Analysez alors d’où pourrait provenir une potentielle chute. Une mauvaise expérience utilisateur ? Un trop grand nombre de liens entrants douteux ? Ou simplement un relâchement au niveau de vos optimisations SEO ? Gardez l’œil ouvert sur votre Dashboard ou votre Analytics pour observer les conséquences, encore méconnues, de cette dernière actualité du moteur de recherche.

Vous êtes en difficulté sur le SEO de votre site web ? L’agence web à taille humaine, Business Aptitude, vous propose ses solutions en référencement naturel. Nos experts réalisent votre audit SEO et vous donnent toutes les clés pour optimiser votre site et booster votre trafic naturel !

Partager sur :

Avec ou sans cookies ?
C'est vous qui choisissez 😋
Mais des cookies pour faire quoi ?
Nous pouvons les placer pour analyser les données de nos visiteurs, améliorer notre site Web et vous faire vivre une expérience inoubliable.
Et si je change d'avis ?
C'est simple vous avez un beau cookie en bas à gauche de toutes nos pages afin de changer vos choix.

Bonne navigation et n'hésitez pas à prendre contact avec nous !
Et n'oubliez surtout pas que le RGPD a que des avantages pour notre sécurité à tous !
Technique
Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement de notre site Web et ne peuvent pas être désactivés dans notre système.
Audience
Nous utilisons ces cookies pour fournir des informations statistiques sur notre site Web. Elles sont utilisées pour mesurer et améliorer les audiences.
Publicité
Ces cookies sont installés sur notre site par nos partenaires publicitaires.