Référencement

Comment référencer votre site pour la recherche vocale ?

A retenir

Requêtes de longue traîne
La position zéro
Langage conversationnel

Date

Juillet 2020

Pour mettre en place une stratégie SEO efficace et pertinente pour votre Business, il ne faut pas négliger l’analyse et l’identification de vos mots-clés stratégiques. Cette analyse sémantique est tout aussi importante pour référencer votre site pour la recherche vocale. Vous devez donc identifier les requêtes de vos internautes qui sont susceptibles de vous permettre d’atteindre la position zéro sur le moteur de recherche. 

SEO vocal et recherche vocale, vous en avez déjà entendu parler ?

Le marché de l’assistance vocale est en pleine croissance. Intégrées dans toutes les nouvelles technologies, ces intelligences artificielles mettent à mal le web des années passées. Smartphone, ordinateur, enceinte à commande vocale, montre connectée, vous trouverez désormais toujours quelqu’un à qui parler !

Aujourd’hui dans le monde, c’est près de quatre milliards de personnes qui disposent d’un smartphone. On estime que plus d’une recherche vocale sur deux est effectuée via un mobile. Les opportunités sont donc immenses pour les entreprises de générer du trafic sur leur site internet via ce nouveau canal. Cela est d’autant plus important puisque 9 internautes sur 10 prennent une décision après une recherche sur mobile. 

En France, plus de 4 millions de personnes possèdent une enceinte à commande vocale en 2019 et ce chiffre ne fait qu’augmenter depuis quelques années. La multiplication des appareils technologiques qui intègrent systématiquement une assistance vocale implique une très forte augmentation de l’utilisation de la recherche vocale et une nouvelle manière de consommer l’information.

La recherche vocale : Qu’est-que c’est ?

La recherche vocale qui est une formulation orale d’une requête dans une barre de recherche offre de nouvelles perspectives de développement. Google l’a bien compris, on s’aperçoit d’ailleurs que le moteur de recherche s’oriente de plus en plus vers un moteur de réponse. La recherche vocale créée ainsi avec les intelligences artificielles disponibles dans les haut-parleurs intelligents, smartphones… un espace conversationnel ou a lieu de multiples échanges. Cette évolution technologique qui s’empare d’internet permet d’offrir une meilleure expérience aux utilisateurs et est devenu un réel outil de différenciation sur le marché. 

Les entreprises en ont bien conscience et de nombreuses agences n’hésitent plus à intégrer dans leur stratégie digitale le SEO vocal, c’est-à-dire l’optimisation du référencement naturel pour répondre aux recherches vocales.

L’impact de la recherche vocale sur le référencement de votre site

La recherche vocale implique des requêtes plus longues, aussi appelées «requêtes de longue traîne».

De très nombreux sites disposent de contenus éditoriaux optimisés pour répondre à des requêtes “textuelle”. Par exemple : visiter Lille en famille. L’entreprise se positionne dans ce cas sur des mots-clés stratégiques tapés par un internaute sur un clavier. La formulation adoptée est alors plus brève car taper un texte demande plus de temps que de le dicter.

En revanche, si je m’adresse directement à l’intelligence artificielle, j’adopterais une communication plus élaborée, plus détaillée avec un contenu qui sera plus structuré et qui utilisera vraisemblablement une formule interrogative. Par exemple : Qu’est-ce que je peux visiter à Lille ce week-end en famille ? 

La recherche vocale a donc un impact direct sur votre stratégie de référencement. Nous allons maintenant voir les points clés à optimiser pour un SEO vocal optimal !

La position zéro : le Saint Graal en SEO vocal !

La position zéro aussi appelée «featured snippet» correspond au tout premier résultat qui s’affiche dans les résultats de recherche. Il apparaît généralement pour répondre à une question posée par un internaute. Par exemple : « Quelle est la formule de Pythagore ? ». Il est jugé par Google comme de grande qualité et est susceptible d’apporter tous les éléments de réponse à la requête de l’internaute. Un extrait du contenu de la page sera alors proposé sur le réseau de recherche Google et lorsque la question a été posée via une assistance vocale, l’extrait sera lu par l’appareil.

pyta

Apparaître en position zéro est donc primordial pour travailler son SEO vocal.

Plusieurs points sont à prendre en compte pour optimiser efficacement les pages de son site internet pour la position zéro :

  1. Identifier les requêtes de vos internautes
    La première chose à faire avant de rédiger votre article et d’optimiser vos contenus est d’identifier les questions que se posent fréquemment les internautes sur le réseau de recherche Google. Il existe plusieurs outils tel que Answer The public ou 1.fr pour connaître les questions tapées par vos utilisateurs. Par exemple, pour la question sur la formule de Pythagore, la requête la plus fréquemment posée qui apporte un bon volume de recherche est “Quelle est la formule de Pythagore ?”
  2. Contrôler les idées de contenus identifiées lors de l’étape précédente
    Rédiger un contenu riche et de qualité, cela demande du temps. Aussi avant de se lancer tête la première dans la rédaction du contenu, nous vous conseillons vivement de tester la question identifiée dans la barre de recherche. Vous pourrez alors voir si un concurrent est déjà positionné sur la position zéro et ainsi orienter votre stratégie : changer d’axe éditorial ou essayer de proposer un contenu à plus forte valeur ajoutée que celui de la position zéro actuelle. Si nous utilisons à nouveau l’exemple de la formule de Pythagore, c’est le site “Wikipédia” qui est positionné sur le featured snippet. En regardant de plus près le contenu proposé, celui s’avère plutôt complet, bien architecturé avec des titres et sous-titres. La page propose plus de 6000 mots. La position zéro sera dans notre exemple très difficile à atteindre.
  3. Passer à l’optimisation de votre contenu
    Une fois la requête identifiée et actée, vous pouvez passer à la rédaction de l’article. Mais attention, certains points sont importants à respecter pour bien optimiser votre page :
  • Positionner dans la balise title et le titre <h1> de votre page la question. Par exemple : « Quelle est la formule de Pythagore ? ». 
  • Juste en dessous de votre <h1>, rédigez un court paragraphe introductif qui répond en 30 mots environ (2-3 lignes) à la question posée. Ce texte devra être clair et précis. Nous vous conseillons d’éviter au maximum les caractères spéciaux afin d’aider les assistances vocales à lire votre contenu. Ce texte est déterminant, alors prenez votre temps pour le rédiger ! Pour indiquer à Google que ce texte est à vocaliser lors de l’utilisation de la recherche vocale, vous devez mettre en place des données structurées speakable sur votre page Web. Pour notre exemple sur la formule de Pythagore, il faudra retrouver sur ces quelques lignes le cadre d’utilisation du théorème et la formule qui sont les deux éléments de réponse les plus attendus par l’internaute lorsqu’il vocalise la requête “Quelle est la formule de Pythagore ?”.
  • Pour ne pas perdre l’internaute, essayez de structurer votre article autour de 3 à 4 paragraphes maximum. N’oubliez pas que ces paragraphes sont des éléments de réponse à la requête de départ. Pour notre formule de Pythagore, dans un premier paragraphe il pourrait être intéressant d’énoncer le théorème puis dans un second paragraphe son cadre d’utilisation avant de découler dans un dernier paragraphe sur la formule et quelques exemples. Vos paragraphes doivent avoir une suite logique, les informations apportées dans le premier paragraphe permettent d’aborder le second paragraphe avec toutes les informations nécessaires et ainsi de suite. Sur un sujet aussi précis, vous allez ainsi éviter de perdre le lecteur et augmenter les indicateurs de comportement tel que la durée moyenne des sessions. L’utilisation d’exemples, l’illustration des propos est aussi un très bon moyen pour bonifier l’expérience utilisateur lors de la consultation de votre article. 
  • Enfin, adaptez le volume de votre contenu en fonction de la concurrence. Si la concurrence est féroce, et que vous souhaitez vous démarquer, il faudra écrire autant ou plus de mots que vos concurrents. Bref, la position zéro ça demande du boulot ! 

Notre Apti conseil : Essayez de combiner qualité et quantité dans tous vos articles pour atteindre la position zéro.

Quelles sont les autres clés du succès pour optimiser son site web avec la recherche vocale ?

  • Penser conversation !

Lorsque vous allez rédiger votre contenu, essayez d’optimiser le texte pour un langage conversationnel. Evitez les suites de mots-clés et le contenu sur optimisé. Attention, un langage conversationnel ne veut pas dire un langage trop familier. Il s’agit donc de trouver un juste milieu entre information et conversation. 

  • Une question = 1 page

Cantonnez-vous à proposer sur chaque page de votre site une réponse pour une seule et même requête. C’est la meilleure solution pour travailler efficacement la requête et faire comprendre aux robots de Google la thématique de votre page

  • 1 paragraphe = 1 idée

Ce point est valable pour toute optimisation de référencement, ne cherchez pas à noyer l’internaute avec des dizaines et des dizaines d’idées. Choisissez plutôt d’étayer 3 ou 4 arguments qui apportent une réponse à la requête principale (la question que se pose votre internaute).

  • Penser mobile 

La recherche vocale est principalement utilisée sur le téléphone, il est donc important que la technique, le design et le contenu éditorial s’adaptent parfaitement aux différents appareils mobiles. Pour savoir si votre site est compatible avec les appareils mobiles, faites le test avec Google Mobile-Friendly Test.

  • Soyez rapide !

Eh oui, pour l’internaute la recherche vocale implique une réponse quasi instantanée. Lors d’un échange conversationnel classique, les échanges s’enchaînent, il n’y a pas de coupure, pour la recherche vocale c’est pareil. Il est donc important d’alléger au maximum les images, le support technique pour permettre aux internautes de charger très rapidement votre page. Le risque si cette optimisation n’est pas réalisée et qu’ils décident d’aller consulter l’article de votre concurrent car ils n’ont pas la patience d’attendre.

  • Intégrer la localisation dans vos contenus et titres. 

Près d’une requête sur deux provient d’une requête locale. Recherche d’un bar, restaurant, magasin… les utilisateurs de l’assistance vocale cherchent souvent une solution située à proximité. Les technologies de Google utilisent la localisation de l’appareil afin de proposer des contenus qui apportent une réponse à la requête dans un périmètre géographique proche. 

Notre Apti conseil : la création d’un compte Google My Business est une manière simple et très rentable pour travailler la localité de votre entreprise et booster votre SEO vocal. 

  • Créer une FAQ (Foire aux questions)

Cette idée semble évidente mais beaucoup de sites web de disposent pas de FAQ ! Et pourtant cet outil est très utile afin de traiter des questions généralistes et/ou qui ne génèrent pas un volume de recherche assez important. Dans cette FAQ, répondez aux questions de vos internautes de manière claire et précise. Allez droit au but et privilégiez les phrases courtes. 

Notre Apti conseil : n’hésitez pas à consulter vos commerciaux afin de recenser les questions fréquemment posées lors des différents échanges.

Votre stratégie SEO a besoin d’une mise à jour ? Vous souhaitez développer votre visibilité avec le SEO vocal ?

Mettre en place une stratégie de référencement vocal en synergie avec l’ensemble de vos autres leviers d’acquisition demande une parfaite connaissance des techniques les plus adaptées pour maximiser vos conversions. Afin de répondre à une demande de développement et de pérennisation de votre site internet, Business Aptitude, votre agence SEO sur Lille et Valenciennes vous apporte des solutions sur-mesure qui répondront à tous vos besoins.

Devenez l’acteur de demain et développez une stratégie SEO de qualité qui répond aux nouvelles utilisations du web !

Partager sur :

COOKIES
Nous utilisons des cookies pour vous permettre de visiter et d'utiliser notre site. Certains cookies sont nécessaires à son fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés. D'autres cookies de collecte de données nous aident à améliorer la pertinence de notre contenu. Ces cookies ne sont activés que si vous consentez à leur utilisation en cliquant ci-dessous.