Référencement Naturel

Comment optimiser les Balises Titles ?

Référencement naturel – SEO

A retenir

65 caractères
Inciter au clic
Différencier balise title et H1
Mots-clés stratégiques
Requête de type marque

Date

Février 2021

La Balise Title, aussi appelée Meta Title est le premier point de contact entre l’utilisateur et votre page web. Cette dernière, est un élément essentiel pour optimiser une page web pour votre SEO. Découvrons aujourd’hui comment optimiser les balises Titles de votre site web afin de booster votre référencement naturel et gagner des places dans les résultats de recherche.

Qu’est-ce qu’une balise Title ?

La balise Title est une balise qui donne un titre à votre page web. Dans le code source d’une page, vous la retrouverez en codage HTML sous cette appellation : « title ».

optimisation-meta-titre-seo-1024x202

Pour cet article, ma balise Title est : « Tout savoir sur l’optimisation des Balises Titles | Conseils SEO ».

Où se trouve une balise Title sur un site web ?

La balise titre est visible à 2 endroits :

  • Dans les SERP’s des moteurs de recherche tel que Google.
  • Dans la partie supérieure d’une page web, au niveau du nom de l’onglet.
trouver-balise-title-seo

L’importance de la balise Title pour votre SEO

La balise title (titre de la page dans le terme HTML) est l’un des critères les plus importants sur le moteur de recherche Google. Toutes les pages d’un site internet doivent comporter une seule balise title avec dans chacune d’elles, un texte original, unique et descriptif du contenu de votre page.

La balise Title, au contraire de la balise metadescription, est une balise prise en compte par Google pour le positionnement de vos pages dans les SERP’s. Avec la balise titre, votre page sera indexée et positionnée sur les mots-clés visés.

Les techniques pour optimiser votre balise Title

La présence de mots-clés pertinents dans votre balise titre

C’est évident ? Pas pour tout le monde ! Votre balise titre est en quelque sorte un super résumé du contenu de votre page. Et comme pour tout résumé, il faut aller à l’essentiel et retirer le superflu. Vous devez attirer l’œil, inciter au clic et vous offrir une audience la plus qualifiée possible. Prenons un exemple : Une entreprise propose sur l’une de ces pages des bouquets de roses. Dans ma balise titre, je vais donc devoir identifier des mots-clés qui sont :

  • Pertinents par rapport à ma page de destination.
  • Qui disposent d’un bon volume de recherche.
  • Qui ne sont pas trop concurrentiels. Pour cela, il peut être intéressant de travailler vos mots-clés de longue traîne.
optimisation-meta-titre-exemple

Pour mon exemple, ma balise title a été travaillée autour de 2 mots-clés :

1 | « Bouquets de roses »

2 | « Livraison de roses »

Mon mot-clé principal « Bouquet de roses » est positionné en tout premier dans la balise. L’objectif est double : indiquer à Google que c’est le mot-clé le plus important de la page et être lu en tout premier par l’internaute.

Combien de mots-clés faut-il intégrer dans une balise titre ?

Nous vous conseillons d’intégrer 2 mots-clés dans votre balise titre. Il est techniquement possible d’en ajouter plus, mais ça ne ferait que nuire à votre référencement. Premièrement, vous allez diluer le poids de vos mots-clés et vous risquez de ne vous positionner sur aucun. L’idéal est de choisir :

  • Un mot-clé générique (mot-clé composé de moins de 3 mots), qui soit une requête commerciale.
  • Un deuxième mot-clé générique ou de longue traîne qui soit une requête transactionnelle.

Pour rappel, les trois types de requêtes sont :

1 | Commerciale : requête générée par un utilisateur qui souhaite visiter un site spécifique, par exemple : « Fleuriste en ligne ».

2 | Transactionnelle : indique que l’utilisateur souhaite exécuter une transaction, par exemple « Livraison de roses ».

3 | Informationnelle : l’utilisateur recherche des informations précises, par exemple, « Comment faire un bouquet de fleurs ? ».

Pour identifier les requêtes sur lesquelles se positionner, plusieurs outils existent et chaque agence SEO à ses préférences. Chez Business Aptitude, votre agence web à Lille, c’est l’outil d’analyse SEMrush qui a conquis notre cœur. Cet outil est parfait pour identifier les requêtes commerciales et transactionnelles. Pour les requêtes informationnelles, et notamment si vous souhaitez trouver des sujets d’articles qui génèrent du trafic, nous vous recommandons sans modération l’outil de recherche 1.fr qui offre un large panel de possibilités. Pour le titre de cet article : « Comment optimiser les balises titles », nous avons utilisé cet outil.

Quels sont les termes à éviter dans la balise title ?

Pour l’intitulé du titre, il faut choisir une expression qui affiche des mots-clés descriptifs de votre activité et du contenu de la page de destination. Les expressions comme “Bienvenue”, “Accueil”, “Présentation” sont à éviter, car elles ne sont pas descriptives de l’activité et du contenu de votre page. Les mots-clés utilisés doivent ainsi avoir un sens sémantique par rapport au contenu de la page de destination.

Nous vous conseillons également d’éviter les caractères spéciaux.

Quelle est la bonne longueur pour une balise title ?

Dans les SERP’s, Google ne va pas afficher tout ce que vous écrivez dans votre title si vous dépassez la limite autorisée. Et cette limite, c’est 500 pixels, soit environ 65 caractères. Pourquoi « environ 65 caractères » ? Tout simplement parce qu’une lettre ne compte pas le même nombre de pixels. Par exemple, un « m », c’est 15 pixels alors qu’un « l », c’est seulement 4 pixels. Autre surprise, une même lettre en majuscule et en minuscule ne compte pas toujours le même nombre de pixels. Le « L » en majuscule compte 10 pixels alors que le « l » en minuscule compte seulement 4 pixels. Pour savoir si vous respectez bien la limite des 500 pixels, vous avez 2 solutions : Vous pouvez apprendre par cœur le nombre de pixels de chaque lettre en minuscule et en majuscule ou utiliser l’un des nombreux simulateurs de SERP’s proposés sur le web.

Le saviez-vous : Tous les chiffres font 10 pixels !

Si vous utilisez l’extension YOAST SEO, sachez qu’elle compte les métadonnées en caractères. Attention aux mauvaises surprises.

Comment inciter au clic avec la balise titre ?

Eh oui, c’est bien beau de positionner de super mots-clés avec un super volume de recherche, mais si votre balise title n’est optimisée que pour le GoogleBot, ça sera compliqué d’inciter au clic. Vous devez, sans négliger la partie de référencement, essayer d’attirer l’œil de l’internaute afin de vous différencier des autres titles présentes sur la requête tapée dans la barre de recherche par l’internaute. Plusieurs techniques existent :

Travailler les requêtes de type marque dans la balise Title

La balise titre sert bien-sûr à travailler vos mots-clés stratégiques mais elle peut aussi être utilisée pour travailler des requêtes de type marque.

Le nom de marque peut par exemple être placé à la fin de votre page d’accueil.

Ne mentez pas sur le sujet de la page

Vous parlez de bouquets de roses, alors votre balise titre doit parler de bouquets de roses et non de bouquets de mariage ou tout autre sujet. Non seulement l’internaute va s’en rendre compte en atterrissant sur votre page, mais vous serez également pénalisé par Google, car votre taux de rebond (Pourcentage de personnes qui atterrissent sur une page et qui ressortent sans aller naviguer sur d’autres pages de votre site web) sera très élevé et vous perdrez des positions dans les SERP’s.

L’utilisation des majuscules

inciter-clic-balise-titre-1024x181

Cette technique consiste à faire ressortir certains mots plus importants que d’autres en mettant la première lettre du mot en majuscule. Reprenons l’exemple des bouquets de roses. Ici, j’ai choisi de faire ressortir la lettre du premier mot de chaque mot-clé. La balise title est ainsi plus visuelle, les majuscules lui donnent du relief et ajoutent une démarcation claire entre les mots-clés.

Mettez en avant vos atouts commerciaux

Cette autre technique consiste à mettre en avant vos atouts commerciaux. Pour mon exemple, je propose la livraison des roses sous 48H. C’est un atout concurrentiel important, qui me permet de me différencier des autres balises titles. Les utilisateurs qui ont un délai à respecter dans la livraison du bouquet sont susceptibles de cliquer sur l’URL. Comme vous pouvez le conster, la balise titre va vous demander un peu de réflexion mais il est important d’identifier quels sont vos atouts et quelle est votre valeur ajoutée.

Aérez votre balise titre

Vous l’aurez aussi sans doute remarqué, mais entre chaque mot-clé, nous avons glissé un séparateur (alt fr + 6). Très à la mode en ce moment, ce caractère a pour objectif d’aérer la balise titre. Cela contribue à la lisibilité de vos champs sémantiques par l’utilisateur et à améliorer l’expérience utilisateur, car oui, son parcours d’achat sur le web commence lors de la lecture de votre balise titre.

Mettez-vous à la place de l’internaute

Un dernier point, même si c’est très important de bien optimiser votre balise pour le moteur de recherche, essayez au maximum de vous mettre à la place de l’internaute, du consommateur, afin de le comprendre et d’identifier des freins au clic sur votre URL.

Faut-il différencier votre title de votre H1 ?

La balise H1 correspond au titre de votre page. Beaucoup nous demandent s’il faut que ces 2 balises soient identiques, similaires ou totalement différentes.

Comme vous pouvez le constater, 3 stratégies s’opposent. Quelle est la meilleure option ? Il n’y a pas de règles à ce sujet. Pour autant, nous vous conseillons d’inclure une variante entre les 2 balises. Lorsque l’internaute clique sur votre balise titre, il va s’attendre à retrouver ce champ sémantique sur la page de destination. Et le premier point de contact sur la page, c’est le titre (balise H1). Celle-ci doit donc être cohérente avec la balise titre. Le lecteur doit retrouver un contenu sémantique similaire. Comment les différencier ? Partez du principe que lorsque l’internaute voit votre H1, il a déjà une idée du contenu de votre page.

Quelle que soit la solution que vous choisirez, il sera absolument nécessaire de créer une certaine redondance entre les deux titres. L’internaute qui va cliquer sur votre site web a besoin de tomber sur une H1 (le titre principal de la page) qui confirme le sujet que vous souhaitez lui proposer. La balise titre peut donc être un peu plus optimisée SEO et être moins informative que la balise titre.

Comment contrôler les balises titles de votre site web ?

Lorsque votre site possède plusieurs pages, il est parfois difficile d’identifier les balise titres manquantes, dupliquées… Pour cela, il existe plusieurs outils pour vous aider dans vos recherches.

Les outils pour contrôler vos balises titles

Aujourd’hui, il existe plusieurs outils pour identifier les problèmes de balises titles sur votre site web. Les 2 plus connus :

outils-analyse-balises-titles-e1612193826765

Screaming Frog et SEMrush

Sur ces outils, vous avez accès à plusieurs informations pour les balises titles. Sur l’outil d’analyse Screaming Frog, vous avez accès à plusieurs indicateurs :

outil-seo-screaming-frog

Les points à contrôler pour les balises titres

Découvrons ensemble les points à contrôler pour optimiser votre référencement et améliorer votre positionnement dans les résultats de recherche.

Les pages sans balises titres

Ces outils vous offrent la possibilité d’identifier les pages sans balises titres. Sur Screaming Frog, vous devez regarder la ligne « Missing » afin de déterminer si des balises titres sont manquantes. Si c’est le cas, et ceci est valable pour l’ensemble des outils, vous avez la possibilité d’avoir le détail des URL’s où il manque une balise titre. Une fois, les URL’s identifiées, c’est à vous de les remplir pour améliorer le positionnement de votre page. À noter, qu’il n’est pas utile de remplir les balises titres des pages légales : mentions légales, CGV, politique de confidentialité… Mais pensez à les mettre en no-index et à les bloquer dans votre robots.txt. Inutile de les rendre visibles dans les résultats de recherche et qu’elles soient crawlées par les petits robots des moteurs de recherche.

Les balises titres dupliquées

Une balise titre qui est dupliquée, signifie que les champs sémantiques remplis dans la balise sont identiques sur 2 URL’s distinctes ou plus. Sur Screaming Frog, vous obtenez cette information avec le champ « Duplicate ». Cela se produit généralement sur les Blog, lorsqu’il y a des tags, aussi appelés étiquettes. Si vous souhaitez garder les tags, nous vous conseillons de les retirer de votre fichier sitemap et de les bloquer dans le robots.txt. Cette duplication est aussi parfois présente sur les produits des sites e-commerce. Si vous possédez de nombreuses références, il peut être intéressant de mettre en place un script afin de remplir les balises automatiquement.

Les balises titles trop longues ou trop courtes

Comme vu précédemment, il y a une taille maximale pour les balises titres. Mais il y a également une taille minimale qui est préconisée par Google : 200 pixels. Sur Screaming Frog, vous avez la possibilité de connaître le nombre d’URL’s avec une balise title trop courte mais aussi trop longue. Et ces informations vous sont données en caractères et en pixels. Pas mal non ?

Title identique à la H1

Toujours sur l’outil Screaming Frog, vous avez la possibilité de savoir si certaines balises titles sont identiques à vos H1, avec l’appellation « Same as H1 ». Si c’est le cas, nous vous conseillons comme mentionné un peu plus haut de créer une légère variation dans l’une des deux balises tout en gardant une cohérence sémantique.

Plusieurs balises titres sur une même page

C’est rare, mais ça peut arriver ; lorsque votre site web n’est pas développé avec un CMS notamment. Comme pour la balise H1, il est important d’avoir pour chaque URL de votre site web, une seule et unique balise titre. Sur Screaming Frog, cette information vous est donnée grâce à la ligne « Multiple ».

Besoin d’un expert SEO pour optimiser votre stratégie de référencement ?

L’optimisation des balises titres d’un site web, fait appel à un certain nombre de compétences techniques qu’il est parfois difficile d’appréhender sans se faire pénaliser par Google. En faisant appel à Business Aptitude, votre agence SEO lilloise, vous confiez votre projet à des experts en référencement naturel qui ont acquis depuis plusieurs années maintenant une expertise et un savoir-faire de qualité dans l’accompagnement de projets SEO aussi bien BtoB que BtoC. Parce que chaque projet SEO commence par un besoin, nous prenons le temps de vous écouter afin d’identifier les meilleures options qui s’offrent à vous. Notre objectif est de vous fournir un accompagnement personnalisé qui réponde à vos besoins et respecte votre budget. Confiez-nous votre stratégie et prenez contact avec notre équipe à Lille et Valenciennes !

Découvrez également notre article pour optimiser vos images et booster votre visibilité sur les moteurs de recherche.

Partager sur :

COOKIES
Nous utilisons des cookies pour vous permettre de visiter et d'utiliser notre site. Certains cookies sont nécessaires à son fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés. D'autres cookies de collecte de données nous aident à améliorer la pertinence de notre contenu. Ces cookies ne sont activés que si vous consentez à leur utilisation en cliquant ci-dessous.